FAQ porter un projet de méthanisation

Je souhaite me lancer dans la méthanisation, par où je commence ?

La première chose à faire est de prendre son temps ! Une unité de méthanisation c’est le projet d’une vie, elle sera présente pendant au moins 15 ans, cela vaut bien un temps de réflexion.

  • Définissez vos objectifs économiques et agronomiques. Faîtes vous le choix de la méthanisation pour un complément de revenu ? Pour faire évoluer votre système agricole ?  Pour valoriser vos effluents d’élevage ? Ces motivations seront les bases pour choisir les orientations de votre projet, n’hésitez pas à en informer les personnes qui vous accompagnent.
  • Identifiez le gisement dont vous disposez pour évaluer  la quantité de biogaz que vous pourriez produire. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour cette étape, vous pouvez contacter l’équipe MéthaN-Action.
  • Demandez-vous si vous avez la possibilité et le souhait de vous associer avec des exploitants voisins.
  • Réfléchissez au mode de valorisation du biogaz : injection ou cogénération ? Ce choix dépendra de plusieurs facteurs : quelles sont les opportunités de valorisation de la chaleur produite par cogénération ? Etes-vous proche d’un réseau de gaz ? etc.

Vous pourrez enrichir vos réponses avec des visites de sites et des échanges avec les exploitants d’unités mais aussi avec des formations. Soyez acteur de votre projet : informez-vous, formez-vous, visitez des unités, faites-vous accompagner. 

Identifiez-vous auprès de MéthaN-Action, vous aurez accès à nos différents outils (circuits de visite, formation, contacts d’unités etc.).

Je souhaite diversifier mes revenus, la méthanisation peut-elle m’aider ?

Oui effectivement la méthanisation peut être un moyen de diversifier vos revenus grâce aux contrats d’achat de gaz ou d’électricité qui garantissent une rémunération sur 15 ou 20 ans.

Toutefois, la méthanisation n’est pas adaptée si vous rencontrez des problèmes économiques sur votre exploitation.

Quelles sont les précautions à prendre pour établir une ration équilibrée ?

Le potentiel méthanogène d’un intrant n’est pas le seul paramètre à prendre en compte. Le pH, le rapport MS/MO et les quantités de macroéléments (N, P, K, Ca) sont des facteurs à considérer pour établir votre ration. Les bactéries du méthaniseur sont sensibles, il faut en prendre soin pour optimiser la production de biogaz.
Cela implique de connaître leur fonctionnement et d’être vigilant sur l’équilibre de votre ration. En effet certains intrants peuvent influer négativement sur la production de biogaz s’ils sont présents en trop grandes quantités.
C’est le cas par exemple des lisiers de canards (pH acide) ou des effluents viticoles (présence de phénols qui peuvent inhiber la flore bactérienne).

Dois-je communiquer auprès de mes voisins si je projette de développer une unité de méthanisation ?

Oui, absolument. Informer les riverains et les élus de la commune d’implantation du projet est essentiel. Comme toute activité nouvelle et peu connue sur un territoire, la méthanisation peut susciter des interrogations légitimes. Il est de votre responsabilité d’y répondre. 

Il est recommandé de le faire tôt, dès que vous vous sentez en mesure de présenter votre projet et que vous avez les connaissances pour répondre aux questions. Si cela n’est pas fait les riverains trouveront eux mêmes les réponses à leurs questions, parfois via des sources peu fiables ou qui ne seront pas représentatives de votre votre projet. Une communication tardive laissera entendre que vous avez cherché à cacher le projet, ce qui nuira à la confiance que l’on vous portera.

Il est préférable de rencontrer les personnes individuellement ou en petits groupes, par exemple en faisant une campagne de porte à porte ou en profitant d’un stand sur un évènement local. Dans tous les cas, accompagnez votre communication orale d’un support écrit (flyer, site internet..) afin que vos propos ne puissent être déformés.

Il est possible d’emmener vos voisins visiter des unités en fonctionnement, dans ce cas le choix de l’unité doit correspondre à votre projet, nous pouvons vous accompagner dans cette démarche.

Combien de temps devrais-je consacrer à mon unité de méthanisation ?

Il est en effet important d’anticiper cette question car l’embauche d’un ou plusieurs salariés doit être intégré dans le business plan. Le temps nécessaire pour la gestion d’une unité de méthanisation est variable, il dépend de différents facteurs : taille de l’unité, technologie choisie… Nous vous encourageons à visiter des unités similaires à votre projet afin d’avoir le retour d’expérience des gérants d’unités.

Quand faut-il présenter son projet au banquier ?

Dès le début du développement de votre projet, vous pouvez informer votre conseiller de votre démarche. Vous pouvez lui permettre de suivre vos avancées en l’invitant par exemple aux réunions d’informations. 

En revanche, avant de lui fournir des détails chiffrés, il est recommandé d’avoir des éléments technico-économiques définis : étude de faisabilité validée, gisement sécurisé, production d’énergie quantifiée, avec un business plan construit et maîtrisé.

Y a t-il des aides financières pour le développement du projet et l’investissement final ?

En Nouvelle-Aquitaine, les porteurs de projets peuvent bénéficier de subventions de l’ADEME et la Région. Les études de faisabilité réalisées par des bureaux d’études indépendants peuvent être financées jusqu’à 70%. 

Si vous choisissez l’injection, il vous faudra réaliser une étude détaillée d’injection qui peut également être financée jusqu’à 70%.

Une aide à l’investissement peut-être octroyée pour la construction de l’unité. Le taux de subvention est défini après une analyse technico-économique de chaque projet.

Existe t-il des formations en Nouvelle-Aquitaine pour améliorer mes compétences sur la méthanisation ?

Plusieurs formations sont organisées par MéthaN-Action et par les relais locaux. Les sujets sont variés et correspondent à différentes phases de développement de votre projet, on retrouve ainsi des formations pour  :

  • assimiler les bases de la méthanisation et bien démarrer son projet
  • se préparer aux demandes de financement auprès des organismes bancaires
  • organiser le travail et les échanges de matière au sein d’un projet collectif
  • maîtriser la biologie du digesteur afin d’optimiser le fonctionnement de son unité

Ces formations durent de 1 à 4 jours. Elles sont organisées tout au long de l’année et réparties sur les territoires selon les besoins. 

Le CFPPA de Périgueux propose un certificat de spécialisation “Responsable d’une unité de méthanisation agricole” (CS RUMA). La formation comprend 12 semaines de cours et 18 semaines en entreprise. Elle s’adresse aussi bien aux agriculteurs, qu’aux salariés souhaitant se spécialiser dans le pilotage d’une unité de méthanisation agricole.

À quelles occasions puis-je rencontrer les prestataires techniques ?

Il existe de nombreux événements, à l’échelle régionale et nationale, vous permettant de rencontrer différents prestataires techniques :

  • Les événements MéthaN-Action telles que les journées techniques et les journées Club des injecteurs de biométhane sont l’occasion de rencontrer différents acteurs de la filière.
  • Les différents salons nationaux comme par exemple Bio360, Expo Biogaz, les JRI sont des salons spécialement dédiés aux énergies renouvelables et réunissent de nombreux acteurs de la filière.

Comment puis-je avoir des retours d’expérience de méthaniseurs en fonctionnement en Nouvelle-Aquitaine ?

Les circuits de visite organisés par MéthaN-Action sont un bon moyen de rencontrer des exploitants d’unités en fonctionnement et d’échanger avec eux. Vous pouvez également consulter, ici, les fiches “Evolutions agricoles – Unité de méthanisation” réalisées dans le cadre du dispositif MéthaN-Action. Elles présentent les différentes unités de la région et dressent un panorama des évolutions organisationnelles et agronomiques liées à cette nouvelle activité sur les exploitations.

Si vous cherchez un retour d’expérience sur un point précis : une technologie, un mode de valorisation de chaleur…, contactez-nous afin que nous puissions vous transmettre les coordonnées d’un méthaniseur qui pourra répondre à vos questions.

Cette FAQ est évolutive et est régulièrement enrichie par vos retours. Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question ? Contactez-nous !