• Publié le 5 octobre par MéthaN-Action

Zoom sur le certificat de spécialisation “Responsable d’une unité de méthanisation agricole”

La méthanisation agricole est un secteur qui se développe de plus en plus et qui nécessite de la main d’œuvre compétente. Pour répondre à ces nouveaux besoins, l’offre de formation évolue.

C’est dans cette perspective que le CFPPA de la Dordogne a ouvert l’année dernière une nouvelle formation : un certificat de spécialisation “Responsable d’une unité méthanisation agricole”.

Unité de méthanisation du lycée agricole de Périgueux

Le secteur de la méthanisation est un secteur qui se développe, il existe un diplôme universitaire dans ce domaine mais concrètement sur le terrain il manquait quelque chose” témoigne Carine Dumas-Larfeil, responsable de la formation au CFPPA de la Dordogne. Ce constat partagé par d’autres collègues et l’AAMF (Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France) a été à l’origine de nombreux échanges. Par la suite, l’AAMF a fait remonter les besoins du terrain au niveau national, ce qui a débouché sur cette nouvelle formation. 

En Dordogne, la 1ere session a débuté en Janvier 2020 avec 3 stagiaires de profils différents. La formation est composée de 3 blocs de compétences à valider au fil du cursus : gestion des flux d’entrée et de sortie, maîtrise du fonctionnement de l’unité et pilotage de l’unité. Les stagiaires ont alterné pratique et théorie avec des semaines en centre et des semaines en entreprise sur une unité de méthanisation. “Les stagiaires ont beaucoup apprécié la partie pratique de la formation qu’ils ont pu aussi bien mener en entreprise qu’au centre de formation puisque nous avons une unité de méthanisation qui permet également l’étude de situations concrètes.” indique Carine Dumas-Larfeil.

La période de confinement a quelque peu chamboulé le programme de formation, mais les formateurs et stagiaires ont su s’adapter. Cette première année est très satisfaisante, il y a eu beaucoup de travail et une belle complémentarité entre les stagiaires : “Le groupe a très bien fonctionné. Du fait de leur profil différent, selon les thématiques abordées certains étaient plus à l’aise, d’autres un peu moins, ce qui a favorisé l’entraide au sein du groupe et facilité les échanges.” 

Suite à cette première session, de nouvelles idées de méthodes pédagogiques apparaissent comme par exemple le fait d’associer plus d’intervenants extérieurs.

La prochaine session débutera le 26 Octobre et 7 personnes sont déjà inscrites. 

Pour plus d’informations, consulter la fiche complète du certificat de spécialisation ici.

Témoignage de Carine Dumas Larfeil

Propos recueillis par Sarahlynn Rizard

  • Share